Urgent

Waasland-Beveren - Anderlecht: suivez le SCORE EN DIRECT

La presse française face à la libération de Michèle Martin

Par Christophe Giltay dans Divers , le 1 août 2012 07h58 | 3 commentaires

La presse française revient ce matin sur la libération annoncée de Michèle Martin, avec moins de passion qu’en Belgique. Ce qui apparait comme le plus surprenant ce n’est pas la libération elle-même, mais le recours à un couvent pour accueillir l’ex-femme de Dutroux.

martin

C’est le côté laïcard de la république, et puis ça permet de trouver  de bons titres genre : « Mme Dutroux entre au couvent ». Mais celui-là  je crois que personne n’a osé le faire. C’est oublier bien vite d’ailleurs, que l’an dernier c’est dans un couvent français que Michèle Martin aurait pu être accueillie. A l’époque le gouvernement de François Fillon s’y était opposé. Le journal « la Croix » rappelle qu’il avait alors interrogé le Père Jean-Pierre Longeat, président de la Conférence des religieux et religieuses de France , je le cite :  »parce qu’ils sont d’une certaine manière à l’écart, qu’ils ne sont pas immergés dans les mouvements non contrôlés d’une société mouvante, les monastères sont des lieux où il est possible de réfléchir à ses comportements, et éventuellement de se reconstruire avant de renouer avec un autre type de vie sociale. »

Quid du droit d’asile ?

« Le Figaro » autre journal proche du monde catholique, revient sur la notion de droit d’asile qui n’existe plus légalement depuis très longtemps, puisque par exemple, il a été supprimé en France par François 1er en 1539. Le code de droit canonique lui-même, la loi de l’église, ne l’évoque plus depuis 1983. Mais le journal estime

 qu’en accueillant d’ex détenus les congrégations religieuses sont en accord avec l’enseignement de Saint Augustin qui ouvrait l’asile à tous, justes et injuste, bons et méchants, innocents et coupables. Le sort des prisonniers est un thème constant dans l’Eglise, ainsi et c’est une pure coïncidence, l’intention de prière générale de Benoît XVI pour le mois d’août publiée hier est: « Pour que les prisonniers soient traités avec justice et que leur dignité humaine soit respectée. »*

Une libération légale.

Les autres  journaux sont plus  factuels. En 1996, l’affaire Dutroux avait révolté la France, et même été à l’origine de nouvelles lois sur la répression des crimes contre les enfants. Mais on ne peut pas dire que cette libération annoncée de Michèle Martin, ait choqué comme en Belgique. Elle est considérée comme normale, en regard de la procédure. Pour simplifier,  puisqu’elle est légale elle est légitime. Je sais bien que c’est ce qu’il y a de plus difficile à comprendre. On peut admettre qu’en général pour les familles des victimes, la peine des coupables ne soit jamais assez forte, c’est humain.  Le problème c‘est qu’en Belgique le traumatisme de l’affaire Dutroux a été tellement fort, que toute la société se considère comme victime. Or justement, ce ne sont pas les victimes qui jugent, c’est la société qui doit le faire « à froid », en fonction de lois votées démocratiquement .

 La justice ce n’est pas la vengeance.

 

 

 

 

* Jésus ne fut-il pas lui aussi, arrêté et condamné à mort…

 

 

Laisser un commentaire

3 réactions à “La presse française face à la libération de Michèle Martin”

  1. La comparaison finale entre Jesus et Michelle Martin démontre, s’il le fallait encore, à quel point certains sont totelement et irrémédiablement déconnectés de la réalité.

  2. Je répète : le prénom de Martin est MicheLLe et non Michèle comme moi. Merci de rectifier

  3. La justice, ce n’est pas la vengeance ! ?? Il n’est pas question de vengeance !! Condamnée DEJA pour PÉDOPHILIE !
    relâchée … non seulement, elle recommence mais elle y ajoute une torture insupportable !!!!!! laisser croupir au fond d’un trou des petites filles innocentes, sages, douces et gentilles …
    c’est un comportement inhumain. Leurs parents « morts » à jamais et toute une population traumatisée et encore empreinte de peur permanente pour leurs propres enfants et petits-enfants !!!
    Je suis obnubilée ! je ne quitte pas mes petites-filles des yeux !!! C’EST HORRIBLE !
    la peur PERMANENTE qui est la mienne (et pourtant, je n’ai pas eu peur l’escalader une pyramide maya !!!). ON AURAIT DU SUPPRIMER MICHELLE MARTIN ET DUTROUX.
    On n’en parlerait plus et le monde serait apaisé !

Les commentaires sont actuellement fermés