François Hollande bilan à 75 jours

Par Christophe Giltay dans Divers , le 31 juillet 2012 10h51 | 2 commentaires

François Hollande était hier à Londres pour assister à quelques belles prestations des champions français. Il va maintenant entamer ses vacances au Fort de Brégançon, résidence d’été des présidents. Alors, un peu plus de 75 jours après son arrivée à L’Elysée , peut-on tirer un premier bilan ?hollande-qg

Vous connaissez l’expression « gouverner c’est prévoir », en tout cas la ministre des sports Valérie Fourneyron, avait bien prévu le programme du président puisqu’il a assisté hier à trois médailles françaises :  une d’or et deux de bronze .En revanche la ministre a un peu pataugé quand elle qualifié lors d’une interview Laura Flessel de judokate, alors que la porte drapeau de la délégation française est une célèbre escrimeuse. Sortie hier en larmes,  en 8ème de finale, la championne était comme l’écrit « libé » ce matin : « Lame en peine… »

Bilan ?

 Quant au premier bilan il est évident très différent de François Mitterrand en 1981, qui avait enquillé les réformes dans ses premiers 100 jours.  Là c’est prudence ! En 75 jours on a plutôt  assisté un détricotage du Sarkozysme qu’à un maillage du hollandise.

Des têtes tombent.

On ne s’en rend pas compte forcément en Belgique mais tous les jours, le nouveau pourvoir vire un proche de Sarko. La semaine dernière c’était le président de l’Institut du monde arabe, auparavant il y avait eu le préfet de police de Paris, le directeur de l’audiovisuel extérieur, le chef du service de protection des hautes personnalités, le chef de la police nationale,  etc… Aux Etats-Unis on appelle ça le système des dépouilles, quand un pouvoir change, toute une série de hauts responsables changent avec lui.

 Pour les lois c’est pareil, chaque  jour une réforme sarkozyste est supprimée, ou amendée :  la TVA sociale, le bouclier fiscal , les avantages sur les heures supplémentaires, la  réglementation sur la naturalisation … demain les conseillers territoriaux  etc…

Normal !

Maintenant on attend les premières décisions.  Et là c’est un peu l’expectative car, on l’a vu avec le sommet social, contrairement à Sarkozy qui décidait « et pis c’est tout ! »,  la méthode  hollandaise consiste à écouter beaucoup et longuement. Ce qui est nouveau en France, où l’on a plus une culture de la décision autoritaire suivie de protestation, que du débat contradictoire et démocratique.

Enfin côté présidence normale, François Hollande  continue à prendre le train pour venir à Bruxelles, il roule toujours en DS 5 hybride, et Valérie Trierwieler s’est modérée sur le tweet.  Mais il a gardé la « Lanterne » à Versailles la résidence officielle que Nicolas Sarkozy avait piquée à son premier ministre. Et il part en vacances sur la Côte d’Azur, au fort de Brégançon,  comme en leur temps, Pompidou, Giscard Chirac et Sarko… Normal quoi ! 

 

 

 

fcr-couverture6

 

 

 

Tout sur la vie des présidents, avant, pendant et après l’Elysée, dans “La France choisit son roi” de Christophe Giltay, aux éditions “La Renaissance du livre.” En vente en librairie et sur la plupart des librairies en ligne ( FNAC, Amazon, decitre, rueducommerce, etc…) et sur le site de l’éditeur.

 

Laisser un commentaire

2 réactions à “François Hollande bilan à 75 jours”

  1. Navré, Monsieur Giltay, mais trop, c’est trop: judokate – porte-drapeau – larmes – sarkozysme – hollandisme – pouvoir – États-Unis – n’a – modérée – piquée – Côte d’Azur.

  2. SARKHO LA FRANCE FORTE
    HOLLANDE LA FRANCE MOLLE DE CHEZ MOLLE !

Les commentaires sont actuellement fermés