SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

La visite mémorable de Michel Daerden à l’Elysée

Par Christophe Giltay dans Divers , le 30 juillet 2012 16h21 | 3 commentaires

Journées décisives pour Michel Daerden. Les médecins vont essayer une nouvelle fois de le réveiller. On craint beaucoup pour les conséquences neurologiques de son arrêt cardiaque, qui a duré plusieurs minutes. Un peu pour lui souhaiter bonne chance,  j’évoque ici une anecdote typique du personnage.

daerden

C’est un peu pour conjurer le sort, nous rappeler le Michel Darden qui a tellement fait sourire les belges, tout en agaçant bien d’autres.

 C’était le 4 juin 1996, jour de l’inauguration de la ligne Thalys entre Liège et Paris. Un groupe de personnalités liégeoises avaient pris ce train, et il était prévu que cette délégation soit reçue par le Président Chirac en début d’après-midi.  Parmi ces invités Michel Daerden qui était à l’époque le ministre fédéral de transports, mais il y avait aussi Didier Reynders, le bourgmestre etc… Nos liégeois avaient  prévu de déjeuner à la résidence de l’ambassadeur de Belgique située deux rues derrière l’Elysée.

A deux pas de l’ambassadeur.

  Vers 14h, nos ministres belges ont donc pris de congé de l’ambassadeur pour se rendre à pied à l’Elysée. J’y étais déjà  arrivé et j’entrais avec mon cameraman par la petite porte latérale réservée aux journalistes.  C’est là que Michel Darden qui avait lâché le peloton, nous voit et nous emboite le pas.

 J’ai assisté alors à une scène surréaliste, le garde républicain en faction  interpelle ce monsieur la mine réjouie, qui passe les portes sans autre forme de procès. «  Mais qui êtes-vous monsieur ? »  Et l’autre tout sourire  de répondre avec son accent célèbre : «  je suis Michel Daerden ! »,  « et alors ? » dit le gendarme , «  j’ai rendez-vous avec monsieur Chirac ! » « Mais enfin, qui êtes-vous ? »  «   je suis un ministre belge… » «vous plaisantez ? » « non je suis Michel Daerden ! »…le sésame imparable à Liège ne marchait pas à Paris ! Les gardes pensaient vraiment qu’il se moquait  d’eux, et je me suis dit que j’allais le retrouver au poste.

Tout s’arrange

C’est alors que toute la délégation est arrivée et s’est engouffrée à son tour dans la petite pièce.  « C’est quoi cette histoire ! » pestait un officier venu à la rescousse.  J’ai eu beaucoup de mal à le convaincre d’appeler le secrétariat de  Jacques Chirac pour confirmer qu’ils étaient bien attendus.

Il était désemparé : «  Mais enfin ils arrivent à pied sans motard, sans voiture, ce ne sont pas des ministres ! »  L’officier était devant un gros problème protocolaire.  Il les a fait mettre en rang par deux, puis il a fait ouvrir la grande grille,  et les liégeois ont pénétré à pied,  mais dignement, dans la cour de l’Elysée.

Ce jour-là, bien avant François Hollande, Michel Daerden et les autres liégeois, avaient fait entrer un peu de normalité,  au sommet de la République.

 

fcr-couverture5

  

L’anecdote complète, et bien d’autres, dans “La France choisit son roi” de Christophe Giltay, aux éditions “La Renaissance du livre.” En vente en librairie et sur la plupart des librairies en ligne ( FNAC, Amazon, decitre, rueducommerce, etc…) et sur le site de l’éditeur.

Laisser un commentaire

3 réactions à “La visite mémorable de Michel Daerden à l’Elysée”

  1. Bonjour Christophe,

    depuis le temps que je vois des extraits de votre livre…. Pas moyen de le trouver en ebook ??? dommage….
    Sinon, l’anecdote est bien savoureuse….
    Merci

  2. Si c’est ça la normalité, je comprends que Flamby se dit un président normal…

  3. Hello cet article est vraiment surprenant, merci pour ca

Les commentaires sont actuellement fermés