SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

JO : Paris a toujours un petit regret

Par Christophe Giltay dans Divers , le 27 juillet 2012 08h58 | Commentaires fermés

A Paris, comme partout on va suivre les jeux Olympiques de Londres avec beaucoup d’intérêt, mais quand même un peu d’amertume.  Tout le monde n’a pas digéré le fait d’avoir raté en 2005, l’organisation de ces jeux, et certains continuent à penser que la victoire de Londres était usurpée.

logo-london-20122

Bon je vous rassure tout de suite, on n’est plus à l’époque où le maire de Paris, Bertrand  Delanoë , ne pouvait pas sortir en ville sans se lamenter sur «  ces  tricheurs d’anglais ». Il avait tellement cru que Paris allait l’emporter, il avait tellement pensé que son dossier était le meilleur, la digestion fut difficile. Ce matin la presse évidement titre sur les jeux, mais avec un sens très français de la critique. Certains rappellent  que l’ardoise initiale a été multipliée par quatre, alors que l’un des arguments de la candidature londonienne, c’était justement la maitrise des coûts. On voit également ici et là des articles sur le dopage, les difficultés de transports dans Londres. Sans oublier bien sur les fautes de goût comme la flamme portée par Lakshmi Mittal !

Londres plus en phase avec le siècle ?

D’ailleurs c’est très symbolique cette histoire, si Londres a été préféré à Paris, c’était justement ( en grande partie du moins)  parce l’Angleterre apparaissait à l’époque comme un pays plus en phase avec le 21ème siècle. Le siècle de la mondialisation et de l’argent facile. Le siècle où les héros ne s’appellent plus Pierre de Coubertin, mais Lakshmi Mittal, qui je vous le rappelle vient d’offrir à Londres son building le plus spectaculaire, en quelque sorte… sa tour Eiffel.

La candidature de Paris était particulièrement classique mettant en avant le patrimoine, la culture etc… Je me souviens d’un dynamisme londonien très postmoderne, qu’on devrait le retrouver, ce soir lors de la cérémonie d’ouverture. Londres est effectivement à la pointe d’une certaine époque…Sauf que cette époque, est peut-être déjà derrière nous. La crise économique qui nous ravage depuis 2008, a sacrément ringardisé ce triomphalisme du tout fric, où la liberté de marché a supplanté la liberté des hommes.

logo-paris-2012

 

Des jeux politiques depuis toujours.

Vous me direz : « rien nouveau sous le soleil ». Il ne faut pas regarder les jeux Olympiques avec un œil trop naïf. Ils ont toujours reflété leur époque. Souvenez-vous de 1936 quand les noirs américains affrontaient victorieusement les blonds nazis. Comme une préfiguration de la seconde guerre mondiale. Quant aux intentions du fondateurs Pierre de Coubertin, dans les années 1890,  il voulait certes la réconciliation les nations par le sport, mais aussi former une génération de français en bonne santé, capable de reconquérir un jour l’Alsace Lorraine.

Quant à la célèbre devise «  l’important c’est de participer »… j’ai plutôt l’impression que « l’important c’est de gagner »…mais je me trompe sûrement.