Urgent

Alerte à la bombe au Palais de justice de Bruxelles, tous les bureaux et salles d'audience évacués

Valérie Trierwieler : gaffe ou coup tordu ?

Par Christophe Giltay dans Divers , le 13 juin 2012 09h19 | 13 commentaires

Le soutien de Valérie Trierweiler à l’adversaire socialiste dissident de Ségolène Royal à La Rochelle est sans conteste le premier faux pas de la « présidence normale » de François Hollande. On peut se demander ce qui a motivé cette attitude qui, à quelques jours du second tour des législatives, dessert à la fois le président et son parti.

trierwiler

 

Elle ne se voulait pas première dame, elle se voulait première journaliste de France,  en fait elle en est désormais la première gaffeuse.  Avec un seul message sur twitter,  elle a réussi à faire voler en éclat l’image de François Hollande, en le ramenant aux pires dérives « people » de la Sarkozie. Qu’est ce qui lui a pris ?

 

Inexpérience ou mesquinerie ?

 

 Au début je me suis dit c’est de la bêtise, de l’inexpérience, elle ne se rend pas compte !  Et puis il a bien fallu se rendre à l’évidence, surtout quand elle a confirmé son message à l’AFP . Ce tweet n’était pas un gazouillis c’était un cri d’orfraie…  L’impossibilité quasi physique de laisser Ségolène Royal devenir présidente de l’Assemblée Nationale, et  quatrième personnage de l’Etat. Il a quelques semaines l’Express publiait un article sur Valérie Massoneau, (dorénavant je l’appelle de son vrai nom, Trierwieler c’est imprononçable,)  dans cet article l’Express expliquait qu’elle ressentait par rapport à Ségolène Royal une jalousie « profonde et irraisonnée. »

 

La jalousie camarade.

 

  Alors ce ne serait que ça ? Un coup bas, un misérable, un minable crêpage de chignon. C’est pour ça que François Hollande se retrouve en difficulté face à la droite qui n’en peut plus de s’esclaffer, comparant la situation à un vaudeville ou à Dallas

Vous me direz c’est de la politique, on a bien le droit de critiquer Ségolène Royal ! Bien sûr, mais pas quand on est la première dame. Vous imaginez Michèle Obama souhaitant  bon courage à un républicain aux sénatoriales américaines ? Alors que Barack Obama a écrit le matin même une lettre de soutien à son adversaire démocrate. Ce serait un scandale sans précédent.  

 

Journaliste ?

 

Oui, me direz-vous,  mais elle veut être libre et rester journaliste. Ah bon c’est du journalisme ? Les journalistes envoient des messages de soutien à des candidats aux législatives ? C’est tout  bonnement en contradiction avec les règles de base de la déontologie.

Oui mais, ajoutera-t-on, elle s’inspire de Danièle Mitterrand.  Tu parles ! Danièle Mitterrand, à 16 ans était dans  la résistance. Quand elle s’opposait à son président  de mari, c’était pour rencontrer Fidel Castro ! Son association « France liberté » prenait la défense des droits de l’homme dans le monde entier, et creusait des puits dans le  désert.  De surcroît, elle vivait une situation conjugale autrement plus compliquée et je ne me souviens pas qu’elle l‘étalait sur  la place publique…Mme Massoneau ne joue pas dans la même cour.

 

First lady et puis c’est tout !

 

En France, le sort des premières dames n’est pas toujours enviable, elles ont toutes été plus ou moins malheureuses à l’Elysée, à part peut être Mme Chirac. C’est la loi du genre, si elle décide de rester avec  François Hollande, son boulot ce sera : visite d’écoles, de maternités, d’associations de femmes battues etc… ce n’est pas dégradant, c’est ce qu’attendent les français. Elle bénéficie pour cela d’un bureau et d’une équipe de plusieurs personnes, alors que son statut n’a rien d’officiel.

Hier c’était la journée mondiale contre le travail des enfants, n’ aurait-il pas été préférable qu’elle s’implique dans cette cause, plutôt que d’envoyer ce tweet suicidaire ?

Suicidaire c’est le mot,  j’en suis à me demander si, incapable de se situer par rapport à son nouveau statut, elle ne chercherait pas à se faire virer… ou à partir.

 Un destin à la Cécilia Sarkozy ?  

 J’en connais un qui doit bien rire, en faisant son footing.

 

 

 

 

fcr-couverture6

 

 

Plus de détails sur les premières dames et leur fonction à l’Elysée, dans “La France choisit son roi” de Christophe Giltay, aux éditions “La Renaissance du livre.” En vente en librairie et sur la plupart des librairies en ligne ( FNAC, Amazon, decitre, rueducommerce, etc…) et sur le site de l’éditeur.

 

 

Laisser un commentaire

13 réactions à “Valérie Trierwieler : gaffe ou coup tordu ?”

  1. et si cela avait été télécommandé par Fr.Hollande lui-même? ou alors on va se poser la question:qui nous gouverne?

  2. A priori, c’est une manoeuvre d’une bêtise insondable. Mme Trierweiller étant journaliste et ayant quand même démontré qu’elle n’est pas une bécasse, elle ne pouvait pourtant que parfaitement savoir quel serait le retentissement de ce tweet – ou alors elle serait idiote à temps partiel? Je veux bien que la jalousie amoureuse peut pousser à faire des bêtises mais là c’est quand même croquignolet. Et effectivement quasi-suicidaire. Hollande doit s’en arracher les cheveux qui restent.

  3. Cet épisode a une historique semble il ?au risque de me tromper cette circonscription était depuis belle lurette occupée par un socialiste ,ami de François Hollande ,et suivant la façon de faire socialiste de nos jour (et ici cela se fait couramment) on l’a viré pour y parachuté Ségolène ,d’où dissidence de ce dernier qui s’est présenté contre elle et qui apparemment ne se désiste pas ,magouille vous avez dit magouille? Et que peut être la première dame de France n’approuve pas ces façons de faire ,peut être est elle intègre qui sait ?

  4. C’est un article parfaitement sexiste. Elle devrait se contenter de jouer la 1ere dame et d’approuver publiquement tout ce que dit ou fait son mari ?

    non, mais ca va pas, non ?
    Je pense au contraire que c’est tout a son honneur de justement montrer ses differences d’opinion par rapport a son president de mari. Surtout qu’ici, les socialistes ont vraiment fait un sale coup tordu au candidat qui etait alors en place en parachutant Segolene royal a la Rochelle. Elle n’est certainement pas d’accord avec l’attitude qu’a eu le PS dans cette histoire et elle a pas tort de le cacher.

    Pour moi, c’est un bon point pour elle. Etre une 1ere dame, ca n’est pas etre la poupée qui dit tout le temps oui a son mari. Toutes les epouses ne doivent pas ressembler a notre Mathilde nationale.

    Enfin, vous prenez l’exemple de Michele Obama, mais rappelez-vous de l’epouse d’arnold schwarzenegger qui etait democrate et de la famille des kennedy. On est pas oblige d’avoir les memes opinions politiques pour etre amoureux. Et c’est heureux comme ca.

  5. 5la belgique au belge le 13 juin 2012 à 15:04

    je ne voit pas ou est la polémique???? pourquoi par ce que elle ne soutient pas dent blanche,l’idiote du village!!!!ce n’est pas sa faute si le ps ne sais pas mettre de l’odre dans ces troupes,et puis les place serait elle réservée a une certaine élite du parti socialiste,comme en belgique???

  6. Pour une qui disait se tourner vers la politique autre que française eu égard à la fonction de son compagnon, sans jouer la dame des bonnes oeuvres, il y a de quoi se montrer moins bête à défaut d’être plus intelligente

  7. Pauvre France. Comme ses électeurs se sont trompes Heureusement que le ridicule ne tue pas. Il décapite pour toujours.

  8. Valérie Trierweler n’est pas encore divorcée de Denis Trierweler, avec qui elle a eu 3 enfants, bien qu’elle soit en couple avec Hollande depuis 2005 (date à laquelle elle l’a piqué à Ségolène Royal),

    Hollande a eu 4 enfants avec Ségolène Royal,

    Hollande a eu une fille avec Anne Hidalgo en 1988 (alors qu’il était en couple avec Ségolène).

    Celle -ci aspire à devenir Maire de Paris, donc,… elle pousse François Hollande à nommer Bertrand Delanoé Ministre, ( c’est celui qui a introduit les vélos à Paris ! ), afin de…  » Bouge toi, que je m’ y mette  » …!

    Hollande nomme Jean Marc AYRAULT Premier Ministre, lequel était… amant de Ségolène Royal…!
    Ségolène était auparavant l’amante d’un ancien trésorier du PS ensuite Ministre de Sarkozy. « Vous connaissez Mr Besson ? »

    Il a répondu par un livre « Vous connaissez Madame Royal ? »

    En somme la France est bien gouvernée, puisque ses Gouvernants se connaissent, et s’entendent bien..!
    Somme toute, c’ est assez rassurant car ils se tiennent tous par les C…! Ils couchent ensemble dans tous les sens du terme, et dans tous les sens…

  9. Incompréhensible après l’élection. Elle savait que F. Hollande était marié avec une PS jusqu’au bout des ongles. Non contente de prendre le mari, elle cherche à nuire à la mère des 4 enfants de Hollande et fait de lui un président mal dans peau alors qu’il se voulait Mr Propre. Sa place n’est plus avec lui. Quant au journalisme, elle ferait bien de prendre quelques leçons de respect de neutralité. C’est honteux de régler ses comptes de cette façon qui montre sa mesquinerie et son arrivisme.Qu’elle dégage, point barre.

  10. 10Cassandre Salviati le 13 juin 2012 à 18:06

    L’affaire V. Trierweiler contre S. Royal
    ou l’affaire
    Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart de Montespan contre Françoise d’Aubigné de Maintenon !
    Sire, l’histoire bégaie.

  11. Pas à dire, elle a du chien, la Rottweiller! Et tout penaud, Droopy Dog s’en est allé, la queue mollasse entre les pattes!

  12. Ceux qui sont surtout complètement idiots ce sont eux qui attribuent de l’importance à Valérie truc, qui n’a aucun rôle officiel, n’est pas élue et qui donc a des paroles qui ont autant de portée que celle de n’importe quelle mémère française.
    Est-ce que parce qu’elle est journaliste (de surcroit pas très connue dans cette activité) que ses confrères et consoeurs s’intéressent à elle, image de leur accession rêvée à côté du pouvoir ?

  13. 13TOUTSAUFVALERIEMACHIN le 22 juin 2012 à 20:38

    Pathétique cette première dame de substitution!!!!!

Les commentaires sont actuellement fermés