En ce moment

Hollande : les ralliements se ramassent à la pelle

Par Christophe Giltay dans Divers , le 19 avril 2012 08h10 | Un commentaire>

 

A quatre jours du scrutin, François Hollande a reçu plusieurs soutiens en provenance du camp adverse, dont d’anciens ministres de Chirac et de Sarkozy. Touché par ces ralliements mais pas dupe, François Hollande ne promet rien mais assure qu’il ne «fermera la porte à personne».

·                         

Fadela Amara

Fadela Amara

         

Corinne Lepage, écologiste de droite ancienne ministre de Jacques Chirac qui fut un temps candidate à la présidentielle, Azouz Bégag ancien ministre de Chirac, qui en 2007 avait soutenu Bayrou, Martin Hirsch, ancien patron d’Emmaüs, ancien commissaire du gouvernement de François Fillon, Fadela Amara fondatrice de « ni pute ni soumise » qui fut secrétaire à la ville, et l’un des symboles de l’ouverture de Sarkozy vers la gauche etc…

Que sont mes amis devenus…

 Bref ces jours-ci les ralliements se ramassent à la pelle, et bien des personnalités du centre et de gauche, séduites un moment par le dynamisme de Sarkozy rentrent au bercail. Un peu tard peut être, à quelques jours du scrutin quand les sondages semblent assurer la victoire du socialiste. Ce qui fait dire  à Rama Yade, qui elle soutient Sarkozy : « Ce qu’ils font est dégueulasse ! »… « cette façon de faire de la politique va dégoûter les Français, ils porteront sur ces gens-là un jugement très sévère ».

Enfin « le Parisien » a publié il y a quelques jours une information annonçant que la fille de Jacques Chirac, Claude, et son mari allaient voter pour Hollande…

Sus au traître !

En tout cas s’il y en a un qui n’a pas intérêt à revenir à gauche c’est Eric Besson ! Passé en 2007 de l’équipe de Ségolène Royal à celle de Nicolas Sarkozy, et aujourd’hui ministre de l’Industrie.

«Nous le laisserons à son destin, triste destin! Destin de traître, ça vous poursuit toute votre vie…», a déclaré hier  François Hollande, qui n’a rien promis à personne. il a dit qu’il ne pratiquerait pas l’ouverture, du moins pas comme l’avait fait Nicolas Sarkozy…

La peau de l’ours…

D’ailleurs les places seront chère entre les socialistes, privés de pouvoir pendant 10 ans, les communistes, soutiens de Mélenchon, qui reviendraient bien au gouvernement, les écologistes qui ont signé un accord avec le PS, il n’y en aura pas pour tout le monde ! Alors on joue déjà au jeu de la formation du gouvernement : Aubry sera-t-elle à Matignon ? Fabius aux affaires étrangères ? Eva Joly à la justice ? Ségolène Royal présidente de l’Assemblée Nationale…sans compter les anciens candidats des primaires comme Montebourg ou Valls qu’il faudra bien récompenser de leur appui.

Ils vont peut être un peu vite en besogne, même si ça parait plié, une surprise est toujours possible… la peau de l’ours n’est pas encore à vendre !

fcr« La France choisit son roi » par Christophe Giltay éditions : «  La renaissance du livre », est en vente en librairie , et sur la plupart des librairies par internet ( alapage, amazon, decitre, FNAC,libfly, rue du commerce,la procure,les libraires,etc…)

Laisser un commentaire

1 réaction à “Hollande : les ralliements se ramassent à la pelle”

  1. Pauvres Français, vous voila sur le même chemin que la Grèce François Hollande va dépenser beaucoup d’argent que la France n’a plus . De plus vu les risque qu’il soit président , les fortunes sont sorties de la France en masse comme à l’époque de François Mitèrant

Les commentaires sont actuellement fermés