antalya haber haberler antalya rent a car
antalya rent a car
test

Archives du décembre, 2010

Afghanistan: Un message des journalistes otages.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 21 décembre 2010 14h06 | Comments Off on Afghanistan: Un message des journalistes otages.

_liberez_otages_ghesquiere_taponier_m

Herve Ghesquiere et Stéphane Taponier ont été enlevé avec leurs accompagnateurs afghans il y a exactement 357 JOURS DANS 9 JOURS CA FERA UN AN….

 

 

Hier la présentatrice du journal de France 3 a annoncé qu’une cassette était parvenue au ministère français des affaires étrangères….un responsable de France télévision a ensuite expliqué  sur le plateau de France 2…que les deux hommes paraissent en bonne santé bien qu’affectés par leur détention…ils s’adressent essentiellement à leurs familles et à leurs compagnes, des messages strictement personnels… il n’y aurait donc pas contrairement au précedent enregistrement  d’appel au président de la république avec des revendications précises liées à leur éventuelle libération. D’après ce responsable de France télévision les cassettes sont à la disposition des familles…pour l’instant aucune chaine de télévision n’a pu les visionner et encore moins les diffuser.

 

Ou sont-ils, Que font-ils ?

 

Au final même si les autorité françaises se veulent rassurantes et expliquent à intervalle régulier que les choses avancent….on ne sait pas grand chose de leurs conditions de détention, ni des éventuelles tractations, ni même d’ailleurs par qui elles sont menées…probablement par des intermédiaires afghans… on pense que les deux journalistes sont retenus à une soixantaine de km de Kaboul dans une zone de montagne très difficile d’accès…d’après le ministère français des affaires étrangères l’enregistrement aurait été effectué mi novembre et il a été adressé directement  au ministère et non pas posté sur un site internet, comme le font souvent les preneurs d’otages.  on peut penser que les ravisseurs ont voulu marquer premier anniversaire de l’enlèvement ou alors s’arranger pour leurs otages puissent communiquer au moment de Noël, pour mieux toucher l’opinion publique française…

 

Tous à la manif !

 

Le comité de soutient à Stephane Taponier et Herve Ghesquiere organisera le 29 décembre à Paris, une manifestation pour marquer le premier anniversaire de leur enlèvement. Ce comité est présidé par Florence Aubenas jusqu’à présent c’était la journaliste à être restée le plus longtemps otage en Afghanistan avant d’être libérée…ça avait paru très long et pourtant elle n’y était restée que 157 jours….

Interview de l’écrivain haïtien Gary Victor

Par Fabrice Cecchi dans Divers , le 16 décembre 2010 10h25 | Comments Off on Interview de l’écrivain haïtien Gary Victor

Et si François Fillon était un nouveau Pompidou ?

Par Christophe Giltay dans Divers , le 15 décembre 2010 14h58 | Comments Off on Et si François Fillon était un nouveau Pompidou ?

pompidou

….Je vous parle d‘un temps que les moins de… houlà !!!Ne peuvent pas connaitre. En ce temps, là fin des années 60, le président s’appelait Charles de Gaulle et le premier ministre George Pompidou…aujourd’hui tout le monde encense le général mais à la fin de son règne il était très critiqué à gauche bien sûr (souvenez vous de mai 68…) mais aussi à droite ou ses « vive le Québec libre » et autre « l‘intendance suivra ! » , agaçaient la droite pro américaine et libérale .
Sur le plan économique le général était un dirigiste toute les grandes banques ( BNP, société générale, crédit lyonnais) appartenaient à l’Etat… sur le plan diplomatique c’était un non aligné… il se rêvait en fédérateur de la troisième voie quelque part entre Nehru et Tito… Évidemment, la droite classique appréciait peu…

Pompidou des sous !

Georges Pompidou, certes ancien professeur agrégés de lettres avait longtemps travaillé à la banque Rothschild… l’une des rares banques privées… il offrait un profil rassurant, loin des foucades du vieux général visionnaire.
Alors je ne vais pas comparer Nicolas Sarkozy au général… ..On ne rit pas ! Mais quand même …Sarkozy est un anti-conformiste un réformateur …un type qui secoue le cocotier …ça fait du bien de temps en temps mais lui aussi la droite bourgeoise, commence à le trouver un peu dérangeant. Son côté « nouveau riche », « bling, bing » « people » heurte la morale d’un milieu resté très marqué par les valeurs catholiques.

Le général lâché par VGE.

Lorsqu’il a tenté son ultime referendum-plébiscite en 1969, le général de Gaulle n’a pas perdu parce que la gauche s’opposait à lui… les thèmes qu’il défendait, décentralisation, participation, réforme du sénat ont été largement repris plus tard par François Mitterrand…non, c’est la défection de la droite libérale représentée à l’époque par Giscard qui lui fut fatale…A son referendum VGE avait répondu « oui…mais… »
Les analystes de l’époque avaient conclu que la droite avait lâché de Gaulle par ce qu’elle voyait en Pompidou (à l’époque « en réserve de la république » )
un recours rassurant… « on n’aura plus de gaulle, pas grave Pompidou est là »…le général lui même quand on l’interrogeait sur son possible départ répondait provocateur : « …bah… vous avez Pompidou… »
Fillon comme Pompidou en son temps pourrait être le recours de la droite. Comme lui il rassure.

Fillon en pole position.

A l’époque du général de Gaulle, il était très mal vu de montrer sa richesse, les industriels les plus aisés roulaient en DS noires, s’habillaient sobrement et vivaient dans des quartiers cossus mais discrets… Pompidou dérogeait parfois à la règle, en vacances, il roulait en Porsche…il disait qu’elle appartenait à sa femme ; l’élégante Claude Pompidou. Coïncidence ? François Fillon natif du Mans est un grand amateur de voitures de sport.

Fillon fait feux sur Hortefeux

Par Christophe Giltay dans Divers , le 15 décembre 2010 11h11 | Comments Off on Fillon fait feux sur Hortefeux

 

hortefeux2

Vendredi sept policiers ont été condamnés par le tribunal de Bobigny à des peines allant de 6 mois à un an de prison ferme pour avoir accusé faussement un automobiliste d’avoir renversé l’un de leurs alors qu’en fait c’était un un véhicule de police qui l’avait percuté…cette condamnation a provoqué une manifestation de policiers, 200 d’entre eux ont défilé devant le tribunal, un syndicat policier accusant même le tribunal e Bobigny de receler les pires idéologues de la culture de l’excuse, toujours près à libérer les délinquants…

Brice défend ses troupes

Brice Hortefeux , le ministre de l’lintérieur a pris fait et cause pour les forces de l’ordre qualifiant le jugement de disproportionné….dans la foulée le ministre da justice Michel Mercier a pris à son tour la défense de ses services arguant que les magistrats avaient juste fait leur travail……le premier ministre François Fillon a sifflé dimanche la fin de la récréation en déclarant qu’il ne pouvait admettre que les policiers et les magistrats se dressent les uns contre les autres….et il a ajouté que les policiers condamnés avaient commis des actes inqualifiables, faisant appel au sens de l’honneur de la police il réclame un comportement désormais exemplaire…

Prévention ou répression.

Bon certains y verront la traditionnelle polémique: « à quoi ça sert qu’on arrête des délinquants si les juges les relâchent « …d’autres la preuve que la police en France surtout dans les quartiers difficiles n’est pas tout à fait démocratique…c’est un débat sans fin comme celui qui, oppose les partisans de la répression ceux de la prévention alors que tout le monde sait intuitivement qu’il faut de la prévention et de la répression…permettez- moi d’y voir un signe politique, celui d’un François Fillon qui s’affirme enfin comme le vrai chef du gouvernement en hésitant pas à tancer Brice hHrtefeux l’un des chouchoux du président de la république….ça n’ira peut être pas plus loin…. mais au cas ou Nicolas Sarkozy continuerait à chuter dans les sondages François Fillon, apparait de plus en plus a droite comme une alternative crédible

Telle père telle fille ? Pour Marine le Pen les prières de rue s’apparentent à une occupation étrangère.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 13 décembre 2010 18h07 | Comments Off on Telle père telle fille ? Pour Marine le Pen les prières de rue s’apparentent à une occupation étrangère.
Marine le Pen candidate à la succession de son père à la tête du FN.

Marine le Pen candidate à la succession de son père à la tête du FN.

«C’est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi

religieuse s’applique, c’est une occupation. Certes il n’y a pas de blindés, il n’y a pas

de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les

habitants».

 

 

 

 

Match pour la présidence.

Voilà ce qu’a déclaré Marine le Pen vendredi soir au cours d’un meeting à Lyon sur les terre de Bruno Gollnisch son adversaire pour la présidence  du Front National….ces propos ont provoqué un tollé à droite comme à gauche….à droite le nouveau patron de l’UMP Jean François Copé a brandi le spectre d’un FN une nouvelle foi au second tour de la présidentielle et a proposé de durcir le discours sécurtiaire du gouvernement en relençant le débat sur l’identité nationale…à gauche le PS a condamné renvoyant dos à dos la fille et le père, quant au parti communiste il a carrément demandé une condamnation judiciaire, d’ailleurs le MRAP le mouvement contre le racisme et l’antisémitisme a annoncé son intention de déposer  plainte…

Jean Marie n’est pas Marine.

Alors telle père telle fille ? c’est pas si simple…. même si les propos sont provocateurs, on est loin des blagues douteuses genre « durafourcrématoire », ou des interprétations révisionnistes de la shoah façon « point de détail »…non Marine le Pen prend soin régulièrement de se demarquer de Jean Marie sur les thèmes de la seconde guere mondiale, et elle a dit plusieurs reprises qu’elle ne partageait pas les analyses de son père  sur cette époque….en fait vendredi elle a donné un gage de radicalité aux membres du Front National qui ont  jusqu’au 8 janvier pour chosir leur président… Bruno Gollnisch représente l’aile hitorique du parti, son ancrage dans  l’extrême droite la plus intolérante, nostalgique de Vichy et de l’Algérie française. Marine a  donc chassé sur les terres de son adversaire, mais avec des propos partagé par  beaucoup de français qui s’irritent de ces prières en peine rue, et c’est d’ailleurs pour ça que Nicolas Sarkozy favorise la construction de vraie mosquées, en dur.

 Marine outsider 

Dans les sondages Marine le Pen recueille actuellement 27% d’opinion favorable, jeudi soir son débat avec Rachida Dati sur France 2 a été suivi par 3,8 millions de téléspectateurs…comme son père en son temps elle resprésente désormais la troisième voie, un vrai danger pour l’UMP et le PS considérés comme sourds aux préoccupations populaires…. par une partie de plus en plus grande du peuple français.

Haïti: les dernières photos

Par Fabrice Cecchi dans Divers , le 7 décembre 2010 12h40 | Comments Off on Haïti: les dernières photos

En  reportage avec Charlotte Baut, pour une spéciale ” séisme en  Haïti ” de Docs de chocs,  Christophe Giltay nous envoie une nouvelle série de  photos :

champselysee1

haiti31

haiti22

haiti41

haiti53

 

Haïti, aux confins des clichés…

Par Christophe Giltay dans Divers , le 4 décembre 2010 17h45 | Un commentaire>

haiti2

En  reportage avec Charlotte Baut, pour une spéciale  » séisme en  Haïti  » de Docs de chocs , nous découvrons jours après jours une terre où se « croisent les rues parallèles …* »  On ne vient  pas en Haïti sans emporter avec soi des tonnes de clichés entrenus par la littérature, le cinéma, et l’actualité récente…pays du malheur, pays des tontons macoutes, pays du redoutable supplice du collier, pays du vaudou, pays des zombies et des morts vivants…pays du désordre, pays de l’instabilité politique et désormais pays du tremblement de terre et du choléra. Mais aussi pays de peintres naïfs et de poêtes créoles, de paysages sublimes et de rhum savoureux…

On dit parfois que Dieu n’a pas pardonné à Haïti d’être devenu la première république noire en 1804. Le premier pays où les esclaves ont chassé les maîtres blancs. Le premier pays à avoir vaincu Napoléon, alors pourtant au faite de sa gloire. Parfois au mileu du chaos des rues de Port au prince, je pense à ces esclaves qui se mutinaient à bord des navires négriers…comme l’écrivait Aimé Césaire « debout dans la cale, debout sur le pont, debout sous les étoiles, debout et libre ! »

Ils massacraient l’équipage, puis de retouvaient perdus au milieu de l’océan au gré des vents et des courants, car plus personne à bord ne connaissait la manoeuvre… Haïti est un peu ce « bâto fou » qui dérive dans la tempête avec à son bord des hommes libres, mais désemparés…

Le salut viendra du « Bondyeu »

On implore beaucoup le seigneur en Haïti. Dés six heures du matin la ville bruit de cent complaintes, de mille cantiques, les églises évangéliques débordent sur le trottoir et les fideles mains tendues vers le ciel demandent pardon et pitié…Au pied de la cathédrale en ruine, sous la tente,  le père Eric dit la messe en créole, et là aussi on pense que seul jésus sauve. La supérieure d’un orphelinat tenu par des soeurs salésienne nous racontait que le jours du séisme quand les enfants se sont pressés autour d’une des soeurs pour chercher sa protection, elle leur a dit  » seul le seigneur peut vous protéger.. »; et pendant que la terre tremblait la supérieure se cramponnait d’une main à une colonne et de l’autre, suppliait le ciel d’épargner les enfants. Dans cet établissement on ne déplora aucune victime, ni morts, ni blessés.

Les soeurs attribuent ce miracle au manteau protecteur de la vierge, et non pas à la solidité de l’orphelinat, une belle batisse des années trente construite en briques par des maçons haïtiens qui connnaissaient leur métier. C’est là le fascinant paradoxe, il y a ici tous les talents, des médecins des ingénieurs, des comédiens, des instituteurs, des paysans, des ouvriers, des techniciens, des artisans, courageux, consciencieux, et pourtant rien ne marche…enfin  non, c’est faux !  Tout marche mais de bric et de broc. Le téléphone public est en ruine, mais on trouve dans les embouteillages des porteurs de téléphone satellites ambulants, qui vous les louent à la minute. L’eau n’est pas potable, elle est même dangereuse, mais partout des vendeurs proposent aux passants pour quelque sous des berlingots d’eau potable . Dans la maison où j’ecris ce blog, il n’y a pas d’eau depuis des jours, on se lave dans un seau,  mais la connection wi fi est excellente… et tout est à l’avenant.

Ansam nou fô

( L’union fait la force, devise …d’Haïti et oui !)

Le navire à la dérive élit son capitaine,  son  » Prézidan ». Le second tour devrait opposer un chanteur à succès, Michel Martelly surnommé « sweet Micky »  à une ex-première dame, Mirlande Maniga âgée de 70 ans. Le candidat du pouvoir Jude Celestin reste en embuscade …Tout le monde ici rêve d’un  changement spectaculaire, d’une administration enfin efficace et qui assurerait la sécurité et la prospérité…sinistre présage 14 personnes ont été lynchées  ces derniers jours par une foule qui les traitait de sorciers et les accusait de diffuser le cholera…L’épidémie pourtant semble marquer le pas et se stabiliser autour de 1800 décès.

Dans cette campagne présidentielle chaque jour apporte son lot de rebondissesment entre demande d’annulation et manifestations téléguidées par l’un ou l’autre camp…et seul un soutien sans faille de la communauté internationale, avec la démonstration de la régularité du scrutin, pourra assurer la légitimité du vainqueur. Au détour d’une rue à ma grande surprise une affiche électorale arbore  le coq wallon…c’est lui …dessin…couleur… aucun doute… peut être l’a-t-on recopié sur internet ? C’est le symbole des candidats qui se réclament de « Titide » l’ex président Aristide, en exil forcé en Afrique du Sud. Ce coq nous dit un haïtien est un coq de compbat, il incarne le courage, la force et la fierté…
Je reste songeur…

*( A lire de l’écrivain Haïtien Gary Victor  » A l’angle des rues parallèles » éditions : « Vents d’ailleurs ». )

Haïti continue à vivre : les photos

Par Fabrice Cecchi dans Divers , le 3 décembre 2010 15h48 | Comments Off on Haïti continue à vivre : les photos

Haïti continue à vivre malgré l’épidémie de choléra et les conséquences du séisme de janvier.

 haiti2

Enfants à l’école, parfois au milieu des ruines

haiti1

Campagne présidentielle

haiti61

Un parti a adopté le coq wallon comme emblème

haiti3

Camp de MSF où l’on soigne le choléra

haiti5

haiti4


Führerscheintest Führerscheintest Online