Archives du novembre, 2010

Villepin accuse…sans preuve mais avec conviction !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 26 novembre 2010 10h12 | Comments Off on Villepin accuse…sans preuve mais avec conviction !

 

 

 

 

Dominique de Villepin a confirmé qu’il avait l’intime conviction que la campagne présidentielle d’Edouard Balladur, avait été financée par des retro commissions liées à la vente de sous marins au Pakistan.

 

 

Plus de quatre heures dans le bureau du juge…Renaud van Ruymbeke…mais Dominique de Villepin n’a pas apporté de preuves il a juste répété ce qu’il avait laissé entendre à la télévision le weekend dernier il a de forts soupçons…sur l’existence de  retro commissions, sur le marché des sous marins au Pakistan. Retro commissions qui ont selon lui financé la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995…

Pas de noms.

chaque fois que le juge lui a demandé de citier des noms,  il est resté silencieux…du moins en ce qui concernent les acteurs français de l’affaire…en revanche il a évoqué un intermédiaire libanais qui à l’époque animait une structure qui via des comptes en Amérique du sud,  assurait le versement de commissions lors de la vente de certaine armes par la France . Il est intervenu ainsi dans la vente des sous marins au Pakistan mais aussi dans celles de frégates en Arabie Saoudite. Je vous rappelle qu’à l’époque les commission étaient légales. Ce qui intéresse la justice ce sont les retro commission,  c’est-à-dire une partie de cet argent qui serait revenu en France…et aurait abouti dans des structures politiques…

Pas de lien attentat-commissions.

Mais surprise ! dans la courte déclaration qu’il a faite en sortant du bureau du juge, Dominique de Villepin…qui était secrétaire général de l’Elysée quand Jacques Chirac a décidé de supprimer les commissions a tenu à dire, qu’à son avis il n’y avait aucun lien entre l’arrêt des commissions et l’attentat de Karachi.     Or c’est tout l’intérêt du dossier et c’est ce sur point que les familles des 11 victimes françaises de l’attentat réclament des éclaircissements. Alors Dominique de Villepin a-t-il parlé trop vite à la télévision ? A-t-il voulu calmer le jeu devant le juge…pas sûr… il en a dit suffisamment pour inciter la justice à poursuivre ses investigations dans la voie des retro commissions…et même si on n’arrive pas à identifier un lien entre l’attentat et la commission, le simple fait de prouver que la campagne de Balladur était financée de cette manière, provoquerait un véritable scandale…un scandale dont Dominique de Villepin espère peut être qu’il toucherait aussi son pire ennemi Nicolas Sarkozy qui était en 1995 le porte parole d’Edouard Balladur.

 

Villepin entendu sur Karachi.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 25 novembre 2010 10h55 | Comments Off on Villepin entendu sur Karachi.

img-dominique-de-villepin-5jpg

L’ancien premier ministre Dominique de Villepin est entendu aujourd’hui comme témoin par le juge qui enquête sur l’affaire Karachi, cet attentat qui a couté la vie à 11 français en 2002. Il y a quelques jours il a évoqué un « très fort soupçon de corruption » à l’occasion de la vente de sous marins au Pakistan…

Dominique de Villepin a-t-il des éléments concrets, des preuves, ou simplement une intime conviction. C’est tout le débat et ça recoupe largement la récente polémique sur les propos de Nicolas Sarkozy à Lisbonne, ne vous y trompez quand il traite ironiquement un journaliste de pédophile, c’est quelque part Villepin et les siens qu’il vise. « M’accuser c’est aussi ridicule et dangereux que de dire de quelque un qu’il est pédophile sans preuve »…..cette polémique secondaire a diffusé un habile rideau de fumée, derrière lequel Nicolas Sarkozy observe désormais la suite….

Une commission légale.

Concrètement, il y a bien eu vente en 1994 de sous marins au Pakistan…Nicolas Sarkozy était au courant, il était alors ministre du budget dans le gouvernement Balladur, il y bien a eu des commissions versées pour les intermédiaires, elles étaient à l’époque légales …et Nicolas Sarkozy comme ministre du budget était bien placé pour en connaître l’existence. Ces commissions ont été supprimées par Jacques Chirac, une fois élu président en 1995, et là c’est Dominique de Villepin, secrétaire général de l’Elysée bras droit de Jacques Chirac qui connait le mécanisme de cette suppression…
Maintenant quelle est la connexion entre ces commissions et l‘attentat de Karachi qui a visé les ingénieurs français qui construisaient les sous marins au Pakistan ?
Est-ce une représailles contre la fin de ces commissions ? Et Jacques Chirac a-t-il mis fin à ces commissions pour moraliser le commerce des armes, ou pour gêner Edouard Balladur dont l’équipe aurait retouché une partie de cet argent, reversé par les intermédiares, ce qu’on appelle une retro commission…

Preuves ou convictions ?

C’est une peu ce que disait Nicolas Sarkozy avec l’histoire du pédophile…beaucoup de gens en ont l’intime conviction… mais qui détient les preuves ? Et même s’il s’avéraient que la campagne d’ Edouard Balladur à la présidentielle de 1995 était bien financée en partie par cet argent, qui est responsable de la mort de ingénieurs ? Balladur parce qu’il a vendu les sous marins et touché une retro commission, ou Chirac parce qu’il a supprimé ces commissions provoquant la colère et la vengeance des intermédiaires.
De quelque côté qu’on prenne cette affaire elle est profondément nauséabonde, et l’on en est à redouter ce que pourrait découvrir la justice…

Sarko pète les plombs sur Karachi

Par Christophe Giltay dans Divers , le 24 novembre 2010 11h20 | 2 commentaires

Vendredi soir au sommet de Lisbonne, au cours d’un point de presse, en colère après une question sur l’attentat de Karachi…Nicolas Sarkozy a dérapé et a traité un journaliste de pédophile…

….Dans une salle de presse du sommet de l’ OTAN vendredi tard dans la soirée Nicolas Sarkozy reçoit quelques journalistes, c’est assez formel il est à la tribune derrière un micro….on lui pose une question sur rôle dans ‘l’affaire des retro commissions qui auraient déclenché l’attentat de Karachi qui avait fait 11 morts français en 2002…et là le président s’énerve, je cite…

Pédophile

« On est dans un monde de fous. Il n’y en a pas un seul parmi vous qui croit que je vais organiser des commissions et des rétro-commissions sur des sous-marins au Pakistan? C’est incroyable. Et vous, j’ai rien du tout contre vous. Il semblerait que vous soyez pédophile… Qui me l’a dit? J’en ai l’intime conviction. Les services secrets. De source orale. Pouvez-vous vous justifier? Et ça devient  »je ne suis pas pédophile’. Mais attends. Faut être sérieux quand même. Soit vous avez quelque chose et dans ce cas là j’y réponds bien volontiers. Soit vous n’avez rien et parlez-moi de choses intéressantes…peu après il s’en va en lançant «Amis pédophiles, à demain », des collaborateurs du président demandent alors aux journalistes d’effacer leurs enregistrements…

Dérapage

Bon …on comprend ce qu’il a voulu dire, vos accusations ne reposent sur rien, et ça revient à vous traiter de pédophiles sans preuve, vous voyez à quel point c’est désagréable…mais voilà il l’a pas dit comme, ça…et il est président de la république, pas entraineur de football dans les vestiaires, pas contremaitre sur un chantier, ni même candidat à un mandat local…on imagine bien Bernard Tapie, répondre comme ça dans un bistrot à Marseille…à deux journalistes locaux…mais là, dans un cénacle international à deux pas d’Obama, du secrétaire général de ‘l’Otan et de celui de l’ONU…c’est un dérapage intolérable…indigne d’un président de la république….une fois élu à l’Elysée Nicolas Sarkozy a refusé d’endosser la majesté de la fonction pensant que les français n’y tenaient plus…il a eu tort….les français attendent de leur président qu’ils se comporte en président….pas en chef de bande…quand au fond de l’affaire…Nicolas Sarkozy a peut être réussi à impressionner les journaliste mais les juges continuent leur travail…et le rôle du président est de le faciliter, ce n’est pas en pétant les plombs qu’il apportera une réponse satisfaisante aux victimes…

Jospin au cinéma !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 24 novembre 2010 10h02 | Comments Off on Jospin au cinéma !

champjospin

Lionel Jospin le retour ! L’ancien premier ministre français réapparait aujourd’hui dans tous les médias…mais ce n’est pas un retour en politique c’est un début au cinéma

Lionel Jospin joue en effet dans les derniers films e Michel Leclerc le « nom des gens » qui sort aujourd’hui à paris…un film dont el héros est jacques Gamblin un inspecteur vétérinaire, chargé de combattre la grippe aviaire, qui rencontre une sorte d’anti Amélie poulain une jeune femme quia décidé de convertir tous les homes de droite en couchant avec eux. ;ainsi grâce à son intervention horizontale le chef des jeunes UMP du Pas de Calais est devenu éleveurs de mouton dans le Larzac…problème pour gamblin il est de gauche pire que ça il est jospinien e…. alors je vous passe les péripétie de film… mais un moment on fête l’anniversaire du personnage de Gamblin qui s’appelle Arthur Martin dans le film… » comme les cuisinières ? » lui dit-on tout le temps… on sonne à la porte et la jeune fille lance : « ah c’est ton cadeau ! »
« – mon cadeau ? » …

Rare comme un canard mandarin.

Tout d’un coup Lionel Jospin entre dans l‘appartement…une scène assez courte mais très drôle ou le vaincu de la résidentielle de 2002 prononce une phrase déjà culte : quand j’ai appris que vous étiez jospinien j’ai décidé de venir, un jospinien aujourd’hui c’est aussi rare qu’un canard mandarin dans ‘l’île de ré… c’est aussi une manière de rassurer Arthur martin sur la façon dont sa copine l’a convaincu de venir… « vous savez comme je suis déjà de gauche elle n’ pas eu à recourir à sa technique » …. Jospin déclare partout que ça l’a beaucoup amusé, et il était même venu au festival de cannes pour la présentation du film. Quand on lui demande comment ça s’est passé avec le réalisateur il répond : « il voulait que je fasse un truc politique, j’ai dit laissez moi faire et ça c’est bien passé… »

Josse Pijn !

Autre moment fort…Arthur Martin demande à Lionel Jospin quelle est l’origine de son nom, il répond : « ça vient des Flandres » et Jospin d’expliquer que sa famille est venue du nord pour travailler dans le textile…après vérification Jospin vient en effet du prénom flamand Josse toujours répandu dans la région du Nord- Pas de Calais, on trouve notamment un st Josse sur Mer, près du Touquet… Ainsi Jospin était flamand ! Tout s’explique…

Attentat de Karachi, une affaire d’Etat.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 24 novembre 2010 09h53 | Comments Off on Attentat de Karachi, une affaire d’Etat.

champballadur

Rebondissement dans l’affaire de Karachi qui avait fait 14 morts dont 11 ingénieurs français en 2002. Ce weekend end l’ancien premier ministre Dominique de Villepin a fait des révélations qui pourraient lier cet attentat à une vente de sous marins français au Pakistan.

Cette histoire est en fait liée à la guerre que se sont livrés en 1995, Jacques Chirac et Edouard Balladur pour l’élection présidentielle. A l’époque Balladur était premier ministre et Chirac chef de leur parti le RPR.Balladur ne disposait donc pas de l’argent du parti pour sa campagne, son équipe aurait alors cherché d’autres financements…ainsi il semblerait que dans le contrat de trois sous marins français vendus au Pakistan par le gouvernement Balladur il était prévu ce qu’on appelle des retro commissions. En clair, vous versez une commission à un intermédiaire…disons 1 millions d’euros et il vous en rend clandestinement 10% , 100 000 euros. Dans cette affaire les chiffres seraient de l’ ordre de 82 millions d’euros versés à des pakistanais dont un pourcentage inconnu aurait été rétrocédé à l’équipe Balladur, via des comptes au Luxembourg …

La fin des commissions.

Une fois élu Jacques Chirac , au nom de la moralisation du marché des armes, a supprimé toutes les commissions versés aux intermédiaires…évidemment pour priver Balladur et les siens de leur source de revenu..Les relais pakistanais (ou libanais selon les sources) n’auraient pas apprécié. et l’attentat de Karachi qui visait des ingénieurs français qui construisait les sous marins à Karachi, aurait été un geste de représailles… »tu ne me verse plus d’argent, donc je tue tes ingénieurs » 11 français seraient donc morts victime de l’affrontement Chirac Balladur devenu lutte à mort entre les anciens lieutenants des deux hommes…

Une affaire d’Etat
Les révélations de Villepin ce weekend end visent en effet Nicolas Sarkozy qui était en 95 le porte parole de Balladur. Quant aux familles des victimes vous imaginez leur colère elles ont demandé l’audition de Chirac, Villepin Sarkozy et Juppé, soit deux présidents et deux premiers ministres….c’est sans nul doute ce qu’on appelle une affaire d’Etat.

Otages: Ben Laden ou rien.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 19 novembre 2010 08h37 | Comments Off on Otages: Ben Laden ou rien.

Alain Juppé nouveau ministre français de la défense.Gros soucis pour le nouveau gouvernement français…Le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique
a prévenu que la France allait devoir négocier avec Oussama ben Laden
pour obtenir la libération des cinq otages français retenus au Mali.

C’est une déclaration de l’Algérien Abdelmalek
Droukdel. Le chef de l’Aqmi, al quaida au Maghreb islamique s’exprimait dans un enregistrement audio diffusé jeudi
Soir par la chaîne de télévision du Qatar Al-Jazzera, capté par le centre américain
De surveillance des sites islamistes.
Il a rappelé qu’al quaida réclamait le retrait des troupes françaises d’Afghanistan ; « « (Si vous) voulez que vos citoyens qui sont prisonniers chez nous soient sains et saufs, alors vous devez vous dépêcher et retirer vos soldats
D’Afghanistan selon un calendrier précis que vous rendrez public ».fin octobre ben Laden en personne avait lancé un message d’avertissement aux autorités françaises, dans lequel outre des soldats d’Afghanistan il exigeait les fin de ce qu’il appelait les injustices perpétrée en France contre les musuklmans, comprenez l’interdiction de la buqua et autre mesures laïques…

Ils sont vivants.

D’après les nouveau ministre de la défense Alain Juppé on a toute raison e croire que les otages sont vivant et en bonne santé… il a même révélé que des contacts indirect existait avec les ravisseurs ;… il y a quelques jours le gouvernement avait d’ailleurs annoncé que la seule femme parmi les otages et qui souffre d’une maladie grave avait reçu les médicaments nécessaires… Les cinq Français séquestrés ont été enlevés dans la nuit du 15 au 16
septembre sur le site d’une mine d’uranium du groupe français Areva à Arlit
(dans le nord du Niger)….les otages seraient détenus dans des
collines désertiques du Timétrine, dans le nord-est du Mali, à une centaine de
kilomètres de l’Algérie…. Il faut savoir que l’aqmi est actif sur une zone très vaste qui englobe le sud de l’Algérie et de grandes parties du Niger et du mali…
Maintenant qu’en est-il de la revendication…. La France a affirmé et réaffirmé qu’elle resterait en Afghanistan et elle va surement le répéter ce wek end au cours du sommet de l’OTAN à Lisbonne.

Une négociation très délicate.

Il y a en fait deux autres manières de libérer les otages , payer une très forte rançon en millions de dollars…mais ‘l’Algérie et les Etats unis y sont opposé, car ce ne serait jamais que financer le terrorisme… et puis la manière forte , dont on a vu cet été avec la mort de Michel Germaneau qu’elle était loin d’être efficace … Alain Juppé et Michèle Alliot Marie ont été nommés lundi respectivement, ministre de la défense et ministre des Affaires étrangères… je crois que depuis le message de l’aqmi … ils ont la confirmation que ce n’est pas une sinécure…

Le beaujolais nouveau a pris un coup de vieux.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 18 novembre 2010 16h35 | Un commentaire>

Crus ou primeur ?

C’est la rançon de la gloire le beaujolais nouveau a phagocyté le beaujolais tout court. Ainsi le Beaujolais Village qui reste la référence du vignoble a vu ses ventes baisser de 11% en un an.
Interrogé par l’AFP Daniel Bulliat, vice-président de l’Organisme de défense et de gestion
beaujolais-beaujolais villages, qui exploite 25 hectares de vignes à Beaujeu,
l’image du beaujolais nouveau — un tiers de ses revenus — brouille
effectivement la perception du grand public: « Comment expliquer aux
consommateurs qu’on peut vendre un vin jeune mais aussi des vins de garde
derrière ? »

Un ami qui vous veut du bien.

Il ne faut pas en attendre plus qu’un bon moment avec des amis au comptoir d’un bistro, avec un peu de cochonaille. Même mon copain Robert qui fut en temps une sorte de pape du primeur ( bouteille d’or 1989, 900 bouteilles éclusées en 24 heures ) met désormais la pédale douce…Il faut dire que certains vignerons ont exagéré en proposant des produits n’ayant qu’un vague rapport avec le vin et qui plus est générateurs de céphalées. Comme chaque année je vous incite à découvrir plutôt les vrais crus du beaujolais : brouilly, chénas, chiroubles,
côtes-de-brouilly, fleurie, juliénas, morgon, moulin à vent, régnié et mon préféré le
saint-amour.

Buvez ! Eliminez !

Lancé en 1954 pour revitaliser les ventes du beaujolais, le « nouveau » a atteint son apogée au milieu des années nonantes, à l’époque on en produisait environ 60 millions de bouteilles… cette année ce sera autour de 40 millions ce qui n’est déjà pas si mal. Il sera exporté dans 110 pays (USA 3 millions de bouteilles) et comme d’habitude, décalage horaire oblige, ce sont les japonais qui l’ont débouché les premiers. Qualifié d’élégant et racé, je vous conseille de choisir un beaujolais-village primeur et de mettre autour de 5 euros la bouteille…on peut trouver moins cher, mais le budget en aspirine compensera dans es 24h l’économie ainsi réalisée;..enfin n’oubliez pas que le beaujolais nouveau est un vin jeune à boire tout de suite Y’EN AURA PLUS A NOËL ! Comme dit Robert: aussitôt récolté, aussitôt bu, aussitôt p…et c’est là tout le plaisir.

Le Sarko nouveau est arrivé !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 17 novembre 2010 08h53 | 3 commentaires

im-3400-photo-officielle-du-president-sarkozy

Un sarko humble, voilà ce qu’a vu la population française amusée d’avoir assisté dans la salle du conseil des ministres transformée en studio de télévision, à 1H30 de sarko show, mezzo voce… pas de bling bling de la modestie, à peu de chose près c’est tout juste s’il n’a pas remercié François Fillon de l’avoir gardé comme président. Dans la série de la brosse à reluire outre Fillon il a largement lustré Jean louis Borloo et Eric Woerth qui ont pourtant quitté le gouvernement…, louant le talent le premier et le courage de ‘l’autre ,même si ses ennuis judicaire auraient pu compliquer la tache gouvernementale.

By by le bouclier fiscal.

Par ailleurs Nicolas Sarkozy a annoncé le possible retrait du bouclier fiscal tant critiqué par la gauche et qui protégeait les contribuables les plus aisé dont la copine de Woerth, Mme Betttancourt… ce bouclier prévoit que personne ne paie plus de 50% d’impôts sur ses revenus …sauf que 50% ça peut être beaucoup ou très peu, relativement aux revenus susdits. Autre mea culpa la disparition du ministère de l’identité nationale… « il y a eu un malentendu sur sa nature »…et comme le président a décidé désormais d’écouter les français, il le supprime d’ailleurs , accessoirement, il n’a rien contre les rom… enfin sur la réforme des retraites il a développé toutes les facettes de sa compassion, là aussi il comprend que les français ne soient pas content. « Ca ne fait plaisir à personne de savoir qu’on va travailler deux ans de plus, mais il fallait faire cette réforme ! » bref on le remerciera plus tard par un grand satisfecit…

Une déférence de bon aloi.
Comme d’habitude les journalistes triés sur le volet, ont été gentiment déférents même si Claire Chazal a essayé d’être un peu plus accrocheuse, sans grand succès. Il y a eu un moment une passe d’arme entre les deux, qui ne manquait pas de piment, Sarkozy forçant, les yeux dans les yeux, la présentatrice TF1 à approuver l’une de ses affirmations, ce qu’elle a fait de très mauvaise grâce… traditionnellement ce sont les journalistes qui interrogent les hommes politiques, et pas le contraire.

Présidentielle : Il n’y pense pas…ben voyons !

Bien sûr il ne pense pas à l’élection présidentielle de 2012, gonflé ! Alors que tout le monde sait qu’il ne pense qu’à ça, et que son nouveau style n’est jamais que celui que les français ont toujours attendu d’un président : un peu de recul, un peu de sérénité, un peu de hauteur et même un peu de culture… il a truffé ses réponses d’expression latines , pas toujours bien utilisées… mais bon…l’effort est louable. Il a même osé un imparfait du subjonctif, on aurait dit du François Mitterrand ! En fait après le remaniement ministériel on a assisté hier soir au remaniement présidentiel

Borloo: à la recherche du centre… de gravité…

Par Christophe Giltay dans Politique , le 16 novembre 2010 16h29 | Comments Off on Borloo: à la recherche du centre… de gravité…


Avez vous vu l’hallucinante passation de pouvoir de Jean Louis Borloo au ministère de l’écologie … il n’a fait aucune déclaration mais le personnel du ministère et ses secrétaires d’Etat l‘ont applaudi pendant dix minutes,alors que celle qui allait lui succéder, Nathalie Kosciusko-Morizet (dite NKM ) et qui fut aussi autrefois sa secrétaire d’Etat, toute vêtue de noir avec son pantalon cigarette hyper moulant, avait du mal du mal à tenir debout sur les pavé avec les talons vertigineux qu’elle avait décidé de porter…et ça s’embrassait et ça se touchait… On se serait cru à la fin d’une rencontre de vieux copains …à des années lumières des passations formelles comme celle qui se tenait au même moment au ministère de la défense, où Alain Juppé et son prédecesseur Hervé Morin… passaient les troupes en revue sur fond de marseillaise …

Borloo fort de cette popularité réunissait le soir même la famille centriste dans une salle de l’Assemblée Nationale… et l’on y croisait quelques poids lourds comme Jean Pierre Raffarin… question: Borloo a -t-il débuté hier soir un parcours personnel qui l’emmènera jusqu’à l’élection présidentielle ? peut être… Mais ça ne veut pas dire que le centre va pour autant exister politiquement …En son temps François Bayrou l’a payé très cher, en 2007 il fut troisième à la présidentielle et certains sondages le donnaient même vainqueur, mais le système opiolitque français fait qu’il se retrouve désormais avec une maigre poignée de députés et de sénateurs, à des années lumières de son score personnel …pour Borloo ça risque d’être la même chose le scrutin majoritaire en vigueur en France, impose aux petits et moyens partis de s’appuyer sur l’un des deux grands, au moment de comptes quand il s‘agit de se faire élire les centristes vont à la soupe ..Ce qu’on fait Borloo Morin et les, autres en rejoignant Sarkozy qui auraient du logiquement soutenir Bayrou… Alors ils vont probablement comme à chaque fois essayer de s’en sortir tout seul… et puis il leur faudra choisir…

Ils sont le choix Sarkozy ou l’autre …camp…
D’ailleurs ce n’est pas un hasard si dés hier soir Ségolène Royal lançait un appel aux centristes et à tous les déçus du sarkozysme….d’ici deux ans, Borloo pourrait de nouveau se faire applaudir aux portes d’un ministère, en revanche on ne sait à qui appartiendront les talons aiguilles qui seront là pour l’accueillir….