SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Dans la famille royale, je demande la soeur et j’attends la fille

Par Fabrice Grosfilley dans anecdote, monarchie , le 7 juin 2012 09h54 | 12 commentaires

quiprochroigd1

Quand on lit les journaux c’est un peu difficile de s’y retrouver. Il y a quelques mois, Le Soir nous affirmait mordicus que le roi Albert II se sentait fatigué, qu’il s’apprêtait à passer la main, que Philippe était prêt et que tout  le monde politique s’y préparait. Ce matin La Libre Belgique nous propose le parfait contrepied de son concurrent. D’abord le roi Albert II serait loin d’être parti, au contraire même, le monde politique estimerait qu’il est le seul à pouvoir assumer sa tâche aujourd’hui et le prierait de rester le plus longtemps possible. Ensuite, sous la pression des partis nationalistes flamands, on prierait Philippe de ne pas monter sur le trône: il est trop critiqué par la N-VA. On confierait donc la régence à la princesse Astrid en attendant qu’Elisabeth soit en âge de devenir une vraie reine.

Dans la famille royale, je te donne le fils, je demande sa sœur et je garde la fille. Et mon estimé confrère de La Libre Belgique (Christian Laporte)  de nous citer les articles de la constitution qui permettraient de mettre ce scénario en musique. Ouais. Même la libre estime que ce plan Astrid est un plan B, qu’on n’est pas du tout sûr qu’il se réalisera et qu’on est à ce stade dans les spéculations de spécialiste et rien d’autre. On rappellera qu’hier Albert II fêtait ses 78 ans et que ceci est un bien curieux cadeaux d’anniversaire.

Pour Le Soir comme pour La Libre, ce qui me frappe c’est que les articles sont basés sur des confidences anonymes. On nous glisse que les scénarios dont on nous fait part ont germé dans la tête de certains ministres, mais sans jamais citer de nom, que ça se discute dans les états-majors des partis politiques,  mais on ne sait pas lesquels, que certains diplomates sont dans la confidence, ce qui est flou, ou que l’on teste des pistes, sans nous dire qui ni comment. Parfois on nous précise que le scénario germe dans des têtes francophones, vous parlez d’une indication! Pour faire court, ce sont des conversations de diners en ville, on est plus proches de la réflexion que de la décision.

Soit le débat est posé, et alors il faut le porter publiquement. Soit il ne l’est pas, et on est dans le registre du café du commerce. Pour info, on rappellera qu’Albert II est le sixième roi des Belges, que le seul de ses prédécesseurs à avoir abdiqué fut Léopold III pour des raisons historiques précises et que le principal atout de la monarchie comparé à la république c’est la stabilité: que les choses se fassent dans le calme, dans l’ordre, sans précipitation ni arrière-pensées. Si l’on considère la monarchie comme une organisation politique valable, la première cohérence consiste à ne point l’instrumentaliser.

Le fait que les journaux consacrent régulièrement leurs unes à cette question nous indique quand même 3 ou 4 petites choses.

1. Les journalistes qui écrivent ces articles sont quand même inquiets. C’est assez normal : le spécialiste de la politique se demande comment se passera la prochaine élection, le passionné de foot se demande qui sera champion de Belgique la saison suivante, le « royalty watcher » spécule sur la succession, chacun ses obsessions.

2. C’est un fait objectif, Albert II a 78 ans. Il a connu des petits problèmes de santé. Après les élections de 2014, si le gouvernement tient jusque-là, il en aura 80.

3. Le roi continue de jouer un rôle politique surtout lorsqu’on traverse une période de crise.

4. Mais là, je suis mauvaise langue, que mes confrères me pardonnent, une bonne « une » sur la succession du roi ça fait vendre des journaux.

A tous les observateurs, un conseil quand même: attendons les élections communales en octobre et les législatives au plus tard en 2014 avant de lancer les hypothèses. Vouloir attribuer la couronne avant ces scrutins, c’est mettre le carrosse royal avant les bœufs.

Laisser un commentaire

12 réactions à “Dans la famille royale, je demande la soeur et j’attends la fille”

  1. 1jonathan1985 le 7 juin 2012 à 11:21

    le sucesseur direct est Philippe je ne voit pas ou est le probleme, et si nos politique ne le trouve pas assez responsable, que l’on profite alors de voter des lois qui ferait de la famille royale une fonction simplement protocolaire.

  2. Interpellant! et sur base de quoi estiment ils q La princesse Astrid aurait des compétences pr ce rôle?
    pas de formation politique, puisqu’elle est infirmière…Je suis donc assez d’accord avec le 1° commentaire, sauf qu’il me semblait que déjà leur rôle est défini « protocolaire »… après faudrait définir ce terme tel qu’il est apprécié en Belgique…
    Qt à la comparaison avec la république, nous nous avons un 1° ministre, avec tous les aléas, controverses que cela a posé pour la formation (entr’autre) de ce gouvernement…Le fait d’avoir un roi en plus que, par ex la France, n’a pas rendu les choses plus sereines, ni plus stables…

  3. Philippe n’a pas le charisme pour régner. Qu’il apprenne d’abord à s’exprimer ce qui est loin d’être le cas.Je crois que son intelligence est limitée

  4. Cela fait des années qu’il y a des spéculations sur la succession d’Albert II. On dit que le prince Philippe n’a pas l’intelligence de son père, mais la princesse Astrid a aussi un gros problème, c’est son mari ! Il est beaucoup trop proche de certains milieux très catholiques. Quant au prince Laurent… C’est aussi le rêve secret de la NVA de voir le bordel que pourrait engendrer la succession du roi. De toute façon, l’avenir du pays est bien compromis et aujourd’hui, ce n’est plus le roi qui tient le pays uni, mais la région de Bruxelles qu’aucune communauté ne voudra lâcher.

  5. 5le montois le 7 juin 2012 à 14:24

    Ce qu’il faudrait c’est plus de roi du tout!!!!

  6. 6Euroerectus le 7 juin 2012 à 14:27

    Il est ridicule et incoherent de s’écharner d’une manière si ostrogothe sur la personne du prince Philipe. Soit on accepte la monarchie avec le poids qu’on lui confère, soit on passe à la republique. Nous ne sommez plus à l’époque mérovingienne. De nos jours un roi n’est autre chose que le répresentant de couronne, il n’a pas besoin d’être beau, grand, petit, malin, intelligent, sympathique ou antipathique. C’est le gouvernement qui doit être competent tous azimuts. Le Roi regne mais ne gouverne pas. Ce que l’on fait subir au Prince par pur revanchisme flamingant c’est inhumain et indigne. Le rince Philipe est un homme avec ses vertus et ses défauts avec son intelligence et ses déficiences. Il est apte pour régner. Pour faire ce que l’on pretends il faudrait le déclarer cliniquement IMBECILE.

  7. Oui pour nous Astrid serait une bien meilleur reine

  8. Sauf « accident » comme avec Léopold III, dans un régime de monarchie constitutionnelle il faut la mort du souverain pour une succession et elle doit se faire dans l’ordre dynastique,
    n’en déplaise à la N.VA…! J’ai plus de réserves en ce qui concerne Mathilde.. (surnommée la princesse aux dents longues)
    que pour son conjoint qu’elle « drive » trop

  9. Pendant des décennies on a affirmé qu’ Albert ne monterait jamais sur le trône et laisserait la place à Philippe.
    J’ai rencontré plus d’une fois la Princesse Astrid. C’est une femme charmante et adorable mais sans aucune compétence politique.
    La N-VA ? Elle ne représente jamais que 20% des Belges. Alors cessons ces élucubrations qui ne sont le fait que de journalistes en mal de papier ou de politiciens qui désirent la fin de la Belgique.

  10. Les journalistes perdent leur temps ET LE NOTRE à écrire des choses farfelues et inutiles !
    Le Prince Philippe EST TRÈS BIEN !
    Je voudrais bien voir si vous tous ici qui le critiquez, ce que VOUS feriez si vous lisiez à longueur de pages que vous êtes nul ! Si vous le suiviez de plus près VOUS vous rendriez compte que ses valeurs sont bloquées par des articles de ce genre !
    Je suis CERTAINE que Philippe sera un EXCELLENT ROI ! Qu’on lui laisse seulement la possibilité d’être lui-même ! Il n’aura pas besoin de Mathilde : il étonnera !
    J’adore la Princesse Astrid mais franchement qu’on suive les règles ! Après Baudouin et Albert, c’est Philippe ! Point Barre ! et les flamands n’ont qu’à s’y faire ! Cessons d’en avoir peur (des flamands !)

  11. j’espère Philippe surtout, il a beaucoup mûri. Et cela le ferait mûrir encore.

    Et il a cette étincelle de renouveau que je ne vois pas dans sa soeur.

  12. Qu’on arrête d’ennuyer LE PRINCE PHILIPPE qui est très bien !
    Qu’on arrête aussi de dire que Mathilde rehausse son aura ! Elle est plus gauche et guindée que lui !
    Quand on lui donnera les rênes, JE SUIS CERTAINE QUE CE SERA PARFAIT !
    La N.V.A. sont des troubles fête ! arrivistes (à leurs idées !) et LA PRESSE se laisse manipuler !

Les commentaires sont actuellement fermés