Quand Elio Di Rupo « oublie » les liens entre PS et FGTB…

Par Antonio Solimando , le lundi 30 mai 2016 à 11:02 |

Philippe Martinez l’homme qui peut bloquer la France

Par Christophe Giltay , le jeudi 26 mai 2016 à 08:03 |

Le conflit social s’intensifie encore en France, après les raffineries ce sont les centrales nucléaires qui pourraient rejoindre la grève, le personnel de 16 des 19 centrales françaises a appelé à un arrêt de travail. Derrière cette mobilisation tout azimut, un homme Philippe Martinez le leader du principal syndicat français la CGT.

 
 
J’ai un souvenir personnel avec Philippe Martinez… C’était en juin 97 pendant la crise qui a suivi l’annonce de la fermeture de Renault Vilvorde, il y avait un conseil d‘administration au siège de Renault à Boulogne Billancourt. Bien qu’accrédité je n’arrivais pas à entrer dans le bâtiment protégé comme une forteresse. Philipe Martinez était à l’époque le chef de la CGT chez Renault, un syndicat tout...

Pourquoi tant de grèves ?

Par Christophe Giltay , le mercredi 25 mai 2016 à 08:02 |

Blocage des dépôts de carburant, grèves à répétition dans les chemins de fer, menace sur la fourniture d’électricité, en France la tension sociale augmente de jour en jour, et aucun apaisement à l’horizon.
 
AFP PHOTO / BORIS HORVAT
 
Dans toute la France les mouvements contre la loi travail s’amplifient et touchent désormais les centrales nucléaires. Ce mercredi et jeudi, les transports ferroviaires et aériens seront perturbés. À partir du 1er juin, les cheminots débrayeront tous les jours. Quant aux centrales nucléaires qui fournissent 75 % de l’activité en France, si elles se mettaient grève, l’hexagone retournerait à la bougie. Honnêtement on n’a pas vu un tel mouvement social depuis 1995 et les grandes grèves contre la réforme de retraites...

Les manifs belges vont-elles se radicaliser? La menace évoquée par la CSC

Par Antonio Solimando , le mardi 24 mai 2016 à 12:39 |

La secrétaire générale du syndicat chrétien était l’invitée de Bel-RTL, ce matin. Marie-Hélène Ska a expliqué les raisons de la manifestation, aujourd’hui…
On ne compte plus les manifestations organisées depuis deux ans. Même la patronne de la CSC ne compte plus:
« Enième signal au gouvernement, on attend de lui qu’il donne des perspective, notamment aux jeunes. Nous attendons un changement de cap sérieux (et non cosmétique) du gouvernement … »
Le gouvernement a pourtant bien donné une perspective : perspective déclarée de créer des emplois. En rendant les entreprises belges plus efficaces, plus attractives. Les syndicats doutent de la méthode : ils dénoncent la Loi sur la flexibilité des horaires. Travailler jusqu’à 45 heures certaines semaines,...